La brasserie privée Licher, au cœur de la nature

L’histoire de la brasserie privée Licher commence dès 1854 lorsque Johann Heinrich Jhring fonde une brasserie de « bière vapeur » à Lich. À peine quatre ans plus tard, Christoph Jakob Melchior commence également à brasser de la bière dans la localité voisine de Butzbach. En 1923, les deux brasseries fusionnent et allient leurs destins. À partir de là, les bières Licher deviennent de plus en plus populaires et le premier signe distinctif de Licher est  la jeune fille de la Hesse. En 1995, elle est remplacée par le logo du martin-pêcheur. Jusqu’à aujourd’hui, il est synonyme de pureté, fraîcheur et nature. Cette notoriété ne se cantonne pas à sa région natale de la Hesse car la savoureuse et rafraîchissante bière Licher est désormais exportée dans plus de 40 pays.

  • 2016

    Aujourd’hui, Licher exporte environ 40 000 hectolitres dans plus de 40 pays dans le monde. Ces dernières années, la demande du marché asiatique s’est particulièrement accrue. De même, la bière Licher est de plus en plus populaire en France et aux États-Unis.

  • 2006-2015

    Avec Licher Weizen, Licher Weizen Alkoholfrei, Licher Isotonisch Alkoholfrei, Licher Original 1854 Kellerbier et Licher Natur-Radler, la gamme de produits ne cesse de s’étendre.

  • 2004

    Licher fête ses 150 ans : cet anniversaire est célébré comme il se doit par une édition limitée et une grande exposition itinérante. La même année, la brasserie privée Licher devient membre du groupe Bitburger Braugruppe GmbH.

  • 2000/ 2001

    Avec Licher Radler, Licher explore le segment des boissons à base de bière. En peu de temps, ce produit devient un article vedette qui n’est pas apprécié que des amateurs de sport. En 2001, sur le même modèle, la boisson Licher x² Cola est commercialisée.

  • 1999

    La société Holsten-Brauerei AG rejoint la brasserie privée Licher, la marque restant délibérément autonome.

  • 1995

    Première apparition à la télévision : Tandis que le martin-pêcheur symbolise la pureté, la fraîcheur et la nature, la chanson de Solveig de Peer Gynt d’Edvard Grieg devient en quelque sorte l’hymne de la marque. Les amateurs de bière des autres régions d’Allemagne commencent aussi à s’intéresser à cette bière haut de gamme de la Hesse.

  • 1988

    Licher devient leader du marché dans la Hesse.

  • 1981

    La bière Licher devient synonyme de meilleure bière de type pils. La production annuelle dépasse pour la première fois le seuil de 1 million d’hectolitres.

  • 1960

    Désormais, l’inscription « Licher Bier » apparaît sur toutes les bouteilles et tous les fûts.

  • 1945

    Après la fin de la guerre, les GI’s américains découvrent le goût des bières Licher ; la brasserie privée de Lich devient alors « army brewery » et sa production est uniquement destinée aux forces d’occupation américaines. Ce n’est qu’en 1950 que la population de la Hesse peut à nouveau savourer ces bières. S’ensuit alors une phase de croissance ininterrompue.

  • 1940/ 1941

    La barre des 100 000 hectolitres produits est franchie pour la première fois à Lich.

  • 1923

    En 1923, les conséquences de la Première Guerre mondiale amènent les brasseries Jhring et Melchior à fusionner pour former Jhring Melchior KG. Outre cette alliance commerciale, les deux familles étaient déjà réunies par les liens du mariage depuis 1919. Les affaires vont bon train et les bières Licher deviennent de plus en plus populaires dans le centre de la Hesse.

  • 1858

    À Butzbach, à seulement 15 kilomètres de là, la brasserie Gambrinus est fondée par Christoph Jakob Melchior.

  • 1854

    L’histoire de la brasserie privée Licher commence en 1854, lorsque Johann Heinrich Jhring, fils d’aubergiste à Lich, dans la Hesse, fonde une brasserie de « bière vapeur » afin de fournir de la bière à l’auberge de ses parents, « Zum Löwen ».